Logo Malory Malmasson blanc

Comment s’élever en conscience ?

CLAIR-VOYANCE
Mes conseils pour grandir en conscience et vivre pleinement notre incarnation

Invitée par Jenna Blossoms dans son entrevue du mois de mai, j’ai partagé des clés pour s’élever en conscience.

Ces clés sont pour moi essentielles pour prendre soin de notre lumière et vivre au mieux notre incarnation, et c’est pourquoi j’ai souhaité vous écrire un résumé de cette conversation. J’en profite également pour remercier une nouvelle fois Jenna pour ce beau moment !

Une période de test et de défis

Depuis quelques années, nous vivons une période intense, autant sur le plan collectif qu’individuel. Avec le changement vibratoire de la Terre, nos parts d’ombres remontent et nous déstabilisent et cela peut-être très inconfortable. Cependant, nous sommes invités à les accueillir et non à les réprimander, car ces parts de notre être sont là pour nous aider à grandir en conscience. Ce sont des cadeaux pour nous libérer et revenir nous déposer dans le cœur.

En mettant de la lumière et du non-jugement sur nos parts d’ombres, nous nous repositionnons dans la bonne énergie ; nous choisissons la voie du cœur et du grandissement. Ainsi, nous nous ouvrons aux énergies élevées qui peuvent nous soutenir, nous porter et nous aider dans ce moment de transmutation.

Trouver l’équilibre entre la vie spirituelle et matérielle
1/ Vivre son incarnation

Tout au long de notre vie, nous sommes invités à évoluer spirituellement, tout en expérimentant pleinement le fait d’être incarnés. Il est donc important de trouver le bon équilibre entre la vie spirituelle, composée de la mise en lumière de nos parts d’ombre, de l’ego et de, et la vie terrestre.

Pour cela, mettons en place des pratiques simples telles que l’ancrage au quotidien (grâce à du jardinage, des promenades…), pour être bien présents ici et maintenant, dans notre vie. Et prenons aussi le temps de nous reconnecter à notre divinité (grâce à la méditation, l’écoute de soi…).

Aussi, pour nous relier à notre nature divine, posons l’intention de nous mettre au service de notre âme et du cosmos, et remettons-nous à plus grand que nous. Apprenons à lâcher prise (ou à laisser venir).Accueillons les choses comme elles viennent, en laissant le mental, les doutes et autres interrogations de côté. Ce sont ces moments, où nous sentons que tout est là et que tout est fluide, qui vont venir nous nourrir et nous vivifier. Grâce à eux, nous retournons dans l’énergie du cœur et de l’enfant intérieur.

2. Se laisser traverser par l’énergie divine


Dans chaque tâche du quotidien se trouve l’énergie du divin. Nous ne la voyons peut-être pas car nous attendons quelque chose de grandiose, mais le miracle se trouve dans le détail et le subtil. Un rayon de soleil, le vent qui souffle dans un arbre et fait voler ses pétales en fleurs… Ces petits moments sont emprunts d’énergie céleste. Laissons-nous traverser par l’énergie divine, osons voir au-delà des filtres du mental, du doute et du contrôle. Ouvrons-nous.

Activer l’ADN cosmique
1/ Qu’est-ce que l’ADN cosmique ?

Dans le noyau de nos cellules, il y a un espace dédié à l’énergie divine, appelée « énergie atmique ». Ce 99% de vide est en fait 99% de plein, car lorsque nous sommes connectés au Ciel et à la Terre, l’ADN cosmique s’active, se met à circuler et nous habite. Nous nous sentons alors vibrants et les réponses à nos questions viennent à nous, comme si cet ADN était un accès naturel à la Compréhension. À l’inverse, si nous nous sentons vides, séparés, perdus ou encore tiraillés, c’est que le mental piloté par un ego pas suffisamment régulé nous morcelle et que nous sommes appelés à réveiller cette énergie.

2/ Retrouver l’état de foi.

Lorsque nous sommes dans cet état de morcellement, celui-ci nous éloigne des vibrations de notre âme (ou de l’atmique) car nous sur-analysons ce que nous vivons au lieu de laisser venir, au lieu de nous en remettre à plus grand et à nourrir notre foi.

Il est très important dans ces moments de nous centrer dans notre cœur et de revenir à l’instant présent. Pour cela, nous pouvons prendre quelques minutes pour respirer en conscience, afin de retrouver notre verticalité (nous pouvons visualiser que notre axe vertical, notre centrage, se « remet en place » au fil des respirations).

Ce lâcher prise peut être effrayant mais il est nécessaire : faisons confiance au Ciel, à la vie, au plan de notre âme, soyons certains que tout va bien se passer et que nous sommes accompagnés. Car c’est justement cette foi et cet état d’esprit qui permettent de créer le « juste timing » et de vivre le miracle.

Traverser les élévations de fréquence et les épreuves
1/ Comment traverser les montées de fréquences que l’on vit actuellement ?

Ces élévations de fréquences correspondent à des envois de photons qui permettent à l’énergie de mieux circuler entre les êtres humains. Si nous sommes dans l’amour, cela nous gorge tous, mais ça peut aussi réveiller de la dualité et notamment nos parts d’ombre comme je l’expliquais précédemment.

Pour ne pas bloquer toute cette énergie dans nos chakras inférieurs (ceux du bas), nous sommes invités à ne pas résister mais plutôt à les accueillir et à les laisser remonter jusqu’à notre cœur. Même si ce n’est pas toujours agréable (car cela signifie grandir en conscience, voir des choses inconfortables ou encore faire face au changement), cela nous permet de transmuter ce qui ne nous va plus. Ainsi, nous nous allégeons, nous donnons au Ciel nos charges et nous recevons des soins de l’invisible (UN-visible). 

Laissons notre inconscient devenir conscient. Libérons-nous pour les nouvelles âmes qui s’incarnent, pour permettre l’arrivée de nouvelles médecines, de nouvelles technologies et d’un nouvel humain.

2/ Comment gérer les épreuves et les moments où l’on se sent perdu ?

Les épreuves sont des portes d’accès à plus, à mieux ou à autre chose. Or, c’est ce que nous cherchons à vivre dans l’incarnation terrestre : à aller vers du plus (plus vibrant, plus rayonnant, plus authentique).

Pour traverser les épreuves, observons-nous. Quelles stratégies physiques et corporelles adoptons-nous face à nos peurs ?

Mettons alors de l’amour et de l’accueil sur ce qu’on a tendance à refouler. Réveillons notre Sage intérieur qui sait ce qu’il faut faire alors que l’égo va tenter de réveiller nos peurs et de nos empêcher d’avancer.

En prenant le temps de comprendre nos agissements et nos mécanismes avec douceur et courage, on désamorce un système d’automatisme qui nous faisait mal autrefois. On se permet de se libérer. 

Transformer les comportements qui ne nous servent pas
1/ Face à un comportement de l’ego.

Lorsqu’une situation se répète, que nous sommes dans un blocage ou un schéma répétitif, nous sommes témoins d’un comportement de l’égo. Or, cette impasse karmique a pour objectif de nous montrer que nous ne sommes pas dans la voie du milieu. Dans ces moments, osons nous poser les bonnes questions :

  • Dans quel excès est notre personnalité ?
  • Où sont les blocages ?
  • Quelles sont nos peurs ?
  • Quelles sont les croyances qui nous influencent ?

Dans mon livre « L’Art et la Manière d’être Soi » (Massot édition), je vous transmets notamment tous les outils pour observer les mécanismes et les comportements de l’ego, afin de les réguler et de nous libérer de son emprise inconsciente

Posons l’intention de travailler en douceur avec pour point de départ le cœur.

2/ Aider un proche en difficulté.

Il est important de prendre soin de soi, de faire le choix de soi et de l’amour de soi. Aussi, le fait d’entretenir notre lumière et notre vibration va aider les autres car nous allons leur montrer le chemin et que notre rayonnement va les inspirer.

Cependant, nous ne pouvons pas aider une personne qui ne souhaite pas cheminer, sauf par la prière et la foi.

J’en parle notamment dans la formation sur les Lettres Hébraïques avec la lettre VAV, appelée également « Le médiateur divin », qui représente la sagesse de grandir en conscience. Cette lettre nous invite à donner à l’autre ce qu’il est capable de recevoir pour ne pas créer de déséquilibre, et donc à respecter le timing de ceux qui nous entourent. Pour cela, écoutons-nous et faisons ce qui est juste pour nous et pour les autres, ne forçons rien.

3.      Comment faire pour avoir un éclairage sur une situation ?

Si nous cherchons une guidance, mais que nous n’avons pas de fulgurances, cela signifie certainement que nous ne sommes pas prêts : le niveau de conscience de notre compréhension est limité et nous avons besoin de développer d’autres outils. Soyons confiants dans le fait que tout vient au bon moment.

Le chemin spirituel est long, subtil et nuancé, c’est un travail de patience dans une société où tout va trop vite.

La patience est donc une grande vertu à développer si nous souhaitons nous élever en conscience.

Finalement, s’élever en conscience se fait avec patience, acceptation, ouverture, lâcher-prise et foi. Cela nous demande d’avoir confiance en Soi, en la Vie et au Ciel, avec pour meilleur guide notre cœur.

Notes :

  • Pour en savoir plus sur la prière, je vous invite à découvrir l’enseignement sur la Prière et les directs mensuels « Prières Sacrées », gratuits et accessible à tous sur Boussole Cosmique. Il vous suffit pour cela de vous abonner à la cotisation gratuite « Accès aux groupes publics uniquement ».
  • Pour découvrir l’interview, c’est par ici.
signature

Une réflexion au sujet de « Comment s’élever en conscience ? »

  1. Un grand merci pour cette piqure de rappel des bases et de tout tes partages. Que le soleil brille sur ta tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Restez informé·e

Recevez mes actualités et outils spirituels.

Malory