Logo Malory Malmasson blanc

Déployer la paix intérieure grâce à la prière

16

Depuis quelques temps, je me sens de plus en plus appelée à prier et j’ai pu connecter avec les bienfaits de cette pratique. Prier nous permet de nous relier à notre espace intérieur sacré ; un espace de sérénité et de puissance. Cela guérit les cœurs, apaise les maux et connecte au Soi.

Tous les mois, j’ai décidé de partager un moment de prière avec vous lors de direct public et gratuit sur Boussole Cosmique. Tout le monde peut y accéder, il suffit de s’abonner à la cotisation gratuit « Accès aux groupes publics ». Cette cotisation vous permet aussi de découvrir les ebooks « Prier » et « Se centrer dans le cœur » dans lesquels j’ai rassemblé des enseignements, des conseils et des exercices pour pouvoir prier avec un réel écho sur l’invisible.

Rendez-vous le mercredi 20 juillet à 20h15 sur Boussole Cosmique pour la prochaine soirée sur la prière !

Dans cet article, je souhaite vous partager ma vision de la prière et pourquoi c’est un acte qui est aujourd’hui clé.

Aperçu du ebook « Prier » disponible sur Boussole Cosmique
Ce que signifie « Prier »

La prière est souvent assimilée à un acte religieux mais c’est avant tout un acte d’amour qui permet de se relier à son espace intérieur sacré. Prier nous permet aussi d’entrer en lien avec les énergies célestes et nous nous sentons alors connectés à la Grâce ainsi qu’à des sentiments de plénitude, béatitude et paix.

Enfin, selon moi, la prière est un état naturel, un état de communion avec l’Éternel que nous perdons lorsque notre quotidien est agité, lorsque notre psychée est perturbée. Prier nous donne donc accès à ce que nous sommes, à ce qui est ancré en nous ; notre nature divine. 

Nous en avons profondément besoin en cette période challengeante.

Quelques conseils pour prier
S’écouter

Avant toute chose, je souhaite vous inviter à vous écouter, profondément. À prendre un temps d’intériorité pour connecter avec comment vous souhaitez prier et ce que vous souhaitez apporter comme énergie. Vous pouvez prier seul ou à plusieurs (physiquement ou à distance), et vous pouvez prier à voix haute ou intérieurement, en fonction de ce que vous ressentez.

S’en remettre à plus grand

Lorsque nous prions, nous sommes également invités à entrer en dévotion.

Lorsque je parle de dévotion, l’idée n’est pas de se sentir inférieur à une quelconque autorité supérieure mais plutôt de laisser jaillir l’éclat de lumière que l’on porte en soi, pour le connecter au cosmos et à des êtres des plans de lumière. 

Ainsi, lors de la prière, nous nous en remettons à eux mais nous nous connectons aussi à notre propre grandeur. On désamorce alors l’orgueil humain et on se permet de se connecter à notre propre puissance divine, on se relie à une conscience et une intelligence supérieures (la nôtre et celle du Ciel). Nous nous offrons à elles, nous nous rendons disponibles.

Nourrir le silence

La prière nous invite également à rester en silence, tout en ressentant et en nourrissant des énergies de paix, de gratitude et d’amour. Ainsi, nous pouvons faire jaillir des énergies merveilleuses en provenance de notre cœur

Utiliser le coeur comme boussole

Nous perdons souvent la capacité de laisser des énergies comme la joie, la gratitude, l’amour ou encore la paix s’exprimer pleinement.

L’idée est donc de retrouver l’accès à notre cœur comme s’il était boussole, de faire l’expérience de l’écouter à chaque instant. Même si cela nous paraît irrationnel de l’écouter et de le suivre, même si on a peur du jugement, même si on se demande si c’est vraiment utile, si sa force est réelle, nous devons essayer d’écouter ses appels.

Dès lors, si nous ressentons des blocages liés à la joie, si nous revivons des problématiques de manière récurrente, observons nos schémas, mettons le doigt sur nos peurs, sur nos croyances et tentons de les modifier avec le temps.

Lorsque nous prions, nous pouvons :
  • Réciter des prières religieuses
  • Chanter des chansons sacrées
  • Réciter des mantras

Que nous récitions des prières en intériorité ou à voix haute, nous pouvons visualiser que notre parole parcourt tout notre espace intérieur et celui qui se trouve autour de nous.

Quand prier :

À toute heure de la journée !

Je peux cependant vous conseiller le matin (entre 4h et 5h) car le monde énergétique est plus dégagé, ou au crépuscule, car c’est le bon moment pour baigner dans des énergies de gratitude et félicité.

Conclusion

Lorsque nous prions, nous entrons en relation avec notre intériorité et les plans supérieurs, et nous les mettons en relation. Ils s’alimentent et se nourrissent mutuellement, “s’amplifient” réciproquement. Enfin, prier nous met également dans un état de réceptivité, car nous nous rendons intérieurement disponibles. Nous pouvons alors recevoir les grâces, les énergies et les messages qui viennent à nous. Une réceptivité dont nous avons toutes et tous grandement besoin aujourd’hui.

signature
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Restez informé·e

Recevez mes actualités et outils spirituels.

Malory